Profil

  • jean-michel et Laurence de Lomme (nord)
  • En couple
  • Mon chemin vers saint jacques de compostelle
  • Homme
  • 01/04/1964
  • randonnée chemin compostelle marcheur pélerinage
  • Pélerins de la vie et de compostelle

Présentation

  • : Mon chemin vers saint jacques de compostelle
  • Mon chemin vers saint jacques de compostelle
  • : Pourquoi Compostelle et cette voie ! Mon chemin, mes étapes, hébergements et sa préparation ! Des photos et quelques réflexions sur ce chemin. Ce blog donne des détails sur l'itinéraire (Le puy en velay à saint jacques de compostelle), les étapes avec le nom des villes et des conseils pour bien cheminer.
  • Retour à la page d'accueil
  • : 10/10/2008

La préparation de mon chemin

Samedi 11 octobre 2008 6 11 /10 /Oct /2008 11:34
Depuis longtemps ( une quinzaine d'années ou plus), j'avais ce projet de marcher sur le chemin de compostelle mais sans réellement savoir pourquoi, quand, où ni comment. Puis au mois de février 2008, ma femme m'a proposé de profiter du déblocage anticipée de la participation ( Merci Sarko, ça sera le seul merci que je lui adresserais).
Ce chemin est accessible à tous, on peut partir pérégriner dans le dénuement le plus complet c'est à dire comme si on n'avais pas le sou. mais  je travaille ainsi que ma femme et je ne voulais pas faire semblant et je me suis donc fixé un budget d'approximativement 300 euros.
J'ai dù réfléchir au moins deux jours...... et j'ai décidé de partir le 1 er mai ( le nombre de pont et de jours fériés me permettant de partir 12 jours). A partir de cette décision, j'ai passé tout mon temps libre à construire mon itinéraire, à préparer mon sac, à me documenter gràce aux nombreux sites et blogs qui traite du sujet et au guide de la FFRP.
J'avais au départ l'intention de partir de chez moi près de Lille, donc prendre la voie de Tours via Paris, mais en douze jours, j'aurais juste atteint Paris...... Et puis en lisant quelques récits, ce chemin est pauvre en hébergements et surtout il y a peu de pélerins. Mon but était de rencontrer des pélerins et d'échanger, de partager, d'ouvrir mon coeur en quelque sorte; Coeur que j'ai tendance à durcir en pensant que c'est mieux pour affronter la vie. 
Avant de partir, j'ai décidé de ne pas communiquer avec ma famille et notamment ma femme qu'au travers d'un sms par jour. "bien arrivé au gite, Bisous", et ce pendant 12 jours.
Je suis parti seul car j'ai voulu ôter toutes les référence à ma vie de sédentaire. On est sûr de ne plus être le fils, le père, le mari ou l'ami avec ses qualités et ses défauts. Et surtout en cas de difficultés ou de mauvais choix, je ne pourrais m'en prendre qu'à moi. La procrastination étant un de mes nombreux défauts.
    Je n'ai pas suivi de préparation physique particulière, je pratique le judo, je suis donc un peu sportif. Je cours de temps à autre. Je me sentais en pleine condition pour gravir, voir avaler tous les sommets qui se présenteraient à moi.

Par jean-michel de lille - Publié dans : Compostelle 2008 - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 23 commentaires
Samedi 11 octobre 2008 6 11 /10 /Oct /2008 11:36
Voici le contenu de mon sac à dos tel qu'il était chargé en revenant ;

 
 
Vêtement:
1 jean's (pas adapté car trop lourd)
2 shorts (c'est superflu, le pantalon synthétique shortable est mieux)
1 teeshirt respirant manche courte
1 teeshirt respirant manche longue
2 Boxers synthétiques
3 paires de chaussettes anti-ampoule
1 pantalon de pluie (pas servi)
1 paire de guêtre
1 paire de Tong
1 veste polaire
1 paire de lunette de soleil
1 poncho
Necéssaire de toilette:
1 savon de marseille (pour soi et lessive)
1 serviette de toilette synthétique (léger et séche vite)
1 gant de toilette
1 brosse à dent
1 dentifrice
1 coupe-ongle
coton tige
1 déodorant
1 trousse à pharmacie:
1 aspivenin
2 boite compeed (seconde peau)
Sparadrap
médoc perso
1 Couverture survie
compresses
Elastoplast
1 tube d'Arnica
1 tube de Voltarène
1 tube de vaseline
1 pince à épiler
5 épingles à nourrice 
1 boite paracétamol
Divers:
1 feuille récapitulative des réservations de gîte
1 gourde
1 boussole
1 couteau suisse
1 couteau
1 cuillère
Carte d'identité
Argent liquide, carte bleue et chéquier
Stylos
1 carnet de note
1 guide randonneur FFRP (Superflu)
Itinéraire par étape (topoguide + guide FFRP), Sperflu sauf le guide FFRP
2 livres de lecture: "Le judo, école de vie" et " et si l'aventure humaine devait échouer" (Pas eu le temps de lire aucun des deux) 
Cordes (pas servi)
1 quart (pas servi)
1 duvet ( 1.8 kg)
1 sac à dodo (160 grs)
1 appareil photo avec piles et chargeur
1 rouleau papier toilette

1 créancial

5 pinces à linge


      Trop de superflu ou de matériel non adapté (jean's trop lourd ou sac de couchage pour température négative donc trop lourd) mais il manquait tout de même la crème solaire. Je n'ai pas pesé mon sac au fur et à mesure de la préparation en pensant avoir un sac d'une douzaine de kilos. Je l'ai pesé en rentrant de mon chemin, et là surprise, il pesait en réalité presque 17 kilos !! Je ne m'en suis par rendu compte de suite, mais c'est beaucoup trop lourd. Le poids du sac aurait dù être au maximum de 15% de mon propre poids. C'est un modèle ancien (10 ans)  Forclaz 60 "air" Décathlon, 55+5 litres, mais pratique; 1 poche de chaque côtè, poche supplémentaire pour chaussures, protection anti-pluie, poche intérieur et extérieur sur le dessus. J'ai aussi un sac banane pour les papiers, l'appareil photo, le topo-guide.
J'ai refait la première étape du Puy à Saint Privat (avec ma femme et mon plus jeune fils) en Juillet 2008 mais avec un sac Jivaro 25 Décathlon (25 litres), j'avais le sac de couchage léger (600grs), les affaires de toilettes, la pharmacie, le poncho, 1 paire de tong, 1 short, 1 tee-shirt respirant, 2 paires de chaussettes, 1 boxer synthétique, 1 litre d'eau, les provisions et un sac banane avec guide "podiensis" FFRP, appareil photo, papier identité et moyen de paiement, le tout pour environs 5 kilos. Si j'avais continué sur compostelle, il ne m'aurait manqué qu'un tee-shirt, 1 pantalon synthétique shortable, 1 paire de chaussette et 1 boxer; j'aurais à peine atteint 8 kilos. Cela m'a conforté sur le choix d'un sac plus petit pour mon départ en Mai 2009, entre 35 et 45 litres, et un maximum de 10 kilos sur le dos.

Par jean-michel de lille - Publié dans : Compostelle 2008 - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Samedi 11 octobre 2008 6 11 /10 /Oct /2008 17:38
Mon itinéraire empreinte la "via podiensis" appelée aussi GR 65. Il a été construit par rapport à ce que j'ai pu trouver sur le net, et notamment les étapes du site www.chemins-compostelle.com
en modifiant un peu les étapes (deux étapes en une :de Nasbinals à Saint Côme d'Olt). Contrairement à l'esprit du chemin (que j'ai découvert à partir du Puy), j'avais prévu et réservé quasiment tous mes hébergements avec le souci d'arriver 12 jours plus tard à Figeac d'où je prenais le train de nuit déjà réservé en billet-prime jusqu'à Lille via Paris. Et cela a sécurisé ma femme de savoir que tout était prévu.
Lorsque l'on chemine seul, les réservation ne sont pas obligatoires ou alors 1 à 2 jours auparavant. Réserver tout son chemin est sécurisant mais ne permet pas ou très peu de modifier ses étapes ou ses hébergements. La sécurité a un prix: celui de notre liberté. A l'avenir, lors de mon prochain tronçon au départ de Figeac en 2009, j'éviterais de me priver de cette liberté, tout en préparant une trame d'itinéraire.
J'avais édité quelques cartes IGN, emmené le guide FFRP du Puy à Figeac, le guide du randonneur du même éditeur, la boussole au cas où je me serais égaré du GR, mais en fait le chemin est tellement bien balisé que tout cela ne m'a que très peu servi.

Du mois d'avril au mois de septembre, ce chemin est très bien pourvu en hébergements, et les rencontres sont nombreuses. J'avais parfois l'impression d'être sur une autoroute pour pèlerins. Mais il faut savoir pourquoi l'on veut pérégriner ! Si l'on veut être seul, la voie de Tours ou du Vézelay y est plus propice. La solitude sur le chemin peut exister aussi sur la voie du Puy. On peut méditer tout en marchant, il suffit de partir tôt le matin. Et cela ne nous empêchera pas de rencontrer des pèlerins en fin de matinée et dans l'après-midi.

Lorsque l'on est sur le chemin, on se rend compte que, malgré tous les sites et livres que l'on a pu consulter, la réalité dépasse largement l'idée que l'on s'en fait. Les hébergement pullulent et ne sont pas tous indiqués sur les guides quels qu'ils soient. Les étapes peuvent donc varier au gré, de notre envie, de notre capacité, des rencontres et au jour le jour. Ce chemin n'oblige pas à des étapes longues, c'est un chemin de pèlerinage et pas seulement un GR pour la randonnée.

Par jean-michel de lille - Publié dans : Compostelle 2008 - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 11 octobre 2008 6 11 /10 /Oct /2008 17:42


Mes étapes

 

1er tronçon ( Le puy en Velay-Figeac/ 252 Kms)
Du 1er mai au 12 mai 2008

    Je ne me suis pas arrêté à un type d'hébergement en particulier. J'ai voulu vivre avec tous les pélerins en choisissant toute sorte d'hébergement sauf les hôtels. Quelque soit l'hébergement, je m'en suis toujours contenté, le principal étant d'avoir un toit, un matelas et une  douche. Le reste étant du bavardage un peu inutile !

1ère étape : Paris Gare de Lyon au Puy en Velay (Train)

• TGV de Paris gare de Lyon jusqu'au Puy en Velay via St Étienne.
• Le Puy : Accueil St Jacques, 29, rue du cardinal de Polignac près de la cathédrale, Tel : 06/37/08/65/83 Donativo.

2ème étape : Le Puy en Velay à Saint Privat d'Allier (24Km)
Carte : 2735E – 2736E – 2736O
• St Privat d'allier : AC : Lucien 04/71/57/21/56, 06/73/36/82/35 familial, donation pas de résa à faire ! à droite à l'entrée de st Privat. Super pour débuter le chemin !

3ème étape : Saint Privat d'Allier à Saugues (20Km)
Carte : 2736O – 2636E
• Gîte d'étape et refuge communaux, 04.71.77.80.62 ou 04.71.77.71.30. Neuf et plutôt calme !

4ème étape : Saugues à Le Sauvage (19,5 Km)
Carte : 2636E – 2637E – 2637O
• Gîte Domaine du Sauvage sur le GR65- Tél : 0471744030 –
Prix : 10,40 euros – Possibilité d'acheter quelques produits pour dîner et pour le petit déjeuner (à l'unité), pas de petit déjeuner ni demi-pension.
Cuisine permettant de se faire un repas
Appréciations : Bon accueil, 02 douches. Machines à laver et sèche-linge .La bâtisse est magnifique.

5ème étape : Le Sauvage à Aumont-Aubrac (27,5 Km)
Carte : 2637O
• Gîte d'étape et de séjour à la ferme du Barry, 9, rue du Barry. 13,00€ la nuitée – 04.66.42.90.25 ou 06.71.83.17.46 . Possibilité de demi-pension avec "Alligot" au diner.

6ème étape : Aumont-Aubrac à Nasbinals (26,5 Km)
Carte : 2537E – 2537O – 2538O

Centre d'accueil NADA, 04.66.32.50.42 ou 06.33.66.81.98 Entrez dans Nasbinals, direction Aubrac, après le pont, tournez à gauche. Trés calme. dortoir ou chambre seule. petite cuisine.

7ème étape : Nasbinals à Saint Côme d'Olt (33 Km)
Carte : 2538O – 2438E

  • le couvent des mallets ( Pension complète, mais pas vraiment donativo)

8ème étape : Saint Côme d'Olt à Estaing (17 Km)
Carte : 2438E – 2438O
• Hospitalité saint Jacques 05/65/44/19/00 téléphoné la veille. Accueil pèlerin. Donation. Super !

9ème étape : Estaing à Espeyrac (24.5 Km)
Carte : 2438O – 2338E
• Gîte d'étape communal, 05.65.69.88.69, Nuitée à 11€. Très bien. 2 dortoirs et une cuisine
Mairie-espeyrac@wanadoo.fr

10ème étape : Espeyrac à Conques (12.5 Km)

Carte : 2338E
• Gîte du prieuré Sté Foye – Tél : 0565698512 – Derrière l'abbatiale.
Demi-pension 25 euros.
Appréciations : Super accueil par les frères prémontrés et les hospitaliers. Dîner et petit déjeuner digne d'éloges, en dortoirs pour moi.

11ème étape : Conques à Decazeville (20 Km)
Carte : 2338E – 23380
• Gîte d'étape et de séjour Les Volets Bleus, 05.65.64.49.05 ou 06.72.19.64.48, Ok,
Nuitée à 9€. Très bien pour le gite mais tout est payant. La ville ne fait rien pour les pélerins, rien à visiter hormis l'église.

12ème étape : Decazeville à Figeac (28.5 Km)
Carte : 2338O – 2238E
• Départ pour Paris Austerlitz puis Lille.

Par jean-michel de lille - Publié dans : Compostelle 2008
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 11 octobre 2008 6 11 /10 /Oct /2008 17:43
Quoique vous fassiez, Votre chemin sera une expérience qui vous chamboulera !

AVANT LE CHEMIN

La préparation physique
:


Un rendez-vous chez votre médecin (2 mois avant le départ) est vivement conseillé. La marche n'oblige pas à des efforts violents mais le coeur et les articulations sont vivement sollicités
La préparation physique n'est pas indispensable mais conseillée. Une marche d'une dizaine de kilomètres deux fois par semaine avec sac à dos chargé (entre 5 et 8 kgs) environs 2 mois avant le départ.
Si vous n'avez pas la possibilité de vous préparer, faites des étapes courtes au début de votre chemin (environs 10/15 kms).
Certains pélerins préparent également leurs pieds en les enduisant de crème NOK d'Akileïne 15 jours avant le départ ou d'acide borique (poudre) dans la chaussure et la chaussette. Les marcheurs de grand fond préparent leurs pieds, 1 mois avant,  avec une solution d'acide picrique ou citrique à 2 % ou de la teinture de Benjoin (demandé conseil à votre médecin ou pharmacien). Pour ma part, c'était une poudre podologique ( "Sweat Up" 96% d'acide borique) vendue en pharmacie et je n'ai eu aucune ampoule.

La préparation matérielle:
  
  • Vous pouvez prendre une licence FFRP qui vous permettra d'avoir une assurance et vous donnera quelques avantages sur vos commandes de guides FFRP.
  • Pesez réguliérement votre sac au fur et à mesure de la préparation.
  • La paire de chaussures de marche, tige haute (bon maintien de la cheville) ou basse, doit être "cassée" pendant la préparation ou à mettre régulièrement. Au bureau avec un tailleur ou un costume, ça peut faire "Tendance" !!
  •    Le sac à dos doit être résistant, 45 litres, avec réglage de rappel de charge. Les bretelles doivent être rembourrées pour éviter la douleur dans les épaules. Multipoche facilement accessible avec poche sur la sangle ventrale ou sac banane (papier, guide et appareil photo).
  •   Une gourde 1 litre, voir même la bouteille plastique type "badoit" car résistante avec un adaptateur pour boire en marchant (très pratique).
  •    Les vétements doivent être léger et respirant. Préférez les mailles techniques, évitez le coton ! Le pantalon shortable fait double usage et économise du poids. Selon la saison de départ, on peut prévoir un bonnet et une paire de gants.
  •   Le bourdon est incontournable. Il aide à la marche et permet une meilleure assurance sur terrain difficile. On peut choisir des batons de marche télescopiques qui se rangent facilement sur le sac. Ils allègent les contraintes sur les articulations des jambes et sur le dos.
  •   En cas de pluie, il faut prévoir soit, le poncho qui couvre le sac et une partie du bas assorti d'une paire de guêtres (le poncho avec zip à double sens est plus pratique), soit le coupe-vent imperméable et respirant avec pantalon de pluie et sur-sac imperméable. Pour ma part, j'ai utilisé les deux mais sans le pantalon de pluie mais je n'ai eu qu'une journée de faible pluie pendant ces douze jours.

Choix du chemin, des étapes et hébergements:

Vous avez le choix entre les 4 principales voies qui mènent à Saint Jacques de Compostelle (en bleu pour la france). Vous pouvez partir de chez vous via un chemin d'approche (En noir, mais vous pouvez tracer votre propre itinéraire d'approche).

Chemin vers saint jacques de compostelle au départ de l'europe
  • La voie de Tours (Via Turonensis)
  • La voie du Vézelay (Via Lemovicensis)
  • La voie du Puy en Velay (Via Podiensis)
  • La voie d'Arles (Via Tolosana)

Une fois la voie choisie, si vous optez pour la sécurité, vous pourrez réserver tout ou partie de vos hébergements  en prévoyant toutes vos étapes.
Selon l'esprit du chemin, on s'en remet à la providence ou dans la main de Dieu selon le pélerin.
Vous pourrez alors choisir de ne réserver que la 1ère étape puis de pérégriner en réservant la veille ou sur place. Lorsque l'on chemine seul, on trouve presque toujours un hébergement, il suffit d'avoir confiance en la providence.
On peut choisir de partir seul ou en groupe. Lorsque l'on pérégrine seul, le contact avec les autres pélerins ou les villageois est beaucoup plus facile. En groupe, on a tendance à beaucoup moins s'ouvrir aux autres pélerins.   
     La voie du Puy est riche en hébergements de toute nature (accueil pélerin, gites communaux, gites privés et hôtels). Tous ne sont pas indiqués sur les guides. Il est préférable de partir en milieu de semaine; cela évite les randonneurs du week-end et la cohorte de pélerins. Surtout au départ des grandes étapes : Le Puy, Conques, Figeac, Saint Jean Pied de Port, Etc.....Les hébergements sont moins surchargés.

SUR LE CHEMIN

  • Il faut être à l'écoute de son corps. Ne pas surestimer ses capacités physiques ! vous éviterez ainsi les problèmes de tendinites, les risques de chutes, les problèmes de dos et autres déchirures. Si une ampoule ( picotement) apparaît, il faut la traiter de suite avec une double peau (Type Compeed) et éventuellement un peu d'élastoplast par dessus. La toilette est importante mais il faut éviter de se laver les pieds le matin car cela ramoli la peau et provoque plus facilement des ampoules.
  • Ce chemin n'est pas une course, alors profitez-en pour admirer le paysage, la faune, la flore et vous retourner de temps en temps pour voir le chemin parcouru.
  • L'hydratation est importante. Il faut boire environs 1 litre d'eau par heure et uriner au moins toutes les heures. Les urines doivent être claires. Une déshydratation augment le risque de tendinites, de brûlure dû au soleil, les courbatures.
  • Faites des étirements avant et aprés chaque étape, vous réduirez les courbatures. Les étirements doivent être fait en douceur, sans forcer au delà d'un seuil de douleur et sans temps de ressort mais en maintenant la position pendant une vingtaine de secondes.
Par jean-michel de lille - Publié dans : Compostelle 2008
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires

Il y a actuellement  1  personne(s) sur ce blog

  personnes sont passées sur ce blog

Rechercher sur ce blog

Recommander

overblog

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés